À propos

Ce colloque a pour but de rassembler des chercheur.es, professionnel.les, praticien.nes des milieux universitaire et communautaire qui travaillent (ou qui s’inscrivent) dans une perspective féministe et intersectionnelle afin de faire état des recherches sur les femmes et le logement en vue de construire un agenda de recherche commun.

Des panels thématiques se tiendront les 15 et 16 mai 2018 à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) durant toute la journée.

Pour s’inscrire

Ce colloque défend six objectifs :

  • Susciter la rencontre de chercheur.e.s, professionnel.le.s, intervenant.e.s et militant.e.s de divers milieux afin de partager, dans une perspective féministe et intersectionnelle, leurs analyses et connaissances entourant les enjeux du logement afin d’élaborer un agenda de recherche pour les années à venir.
  • Clarifier les enjeux d’habitation propres au contexte néolibéral actuel, mais aussi mettre en lumière la diversité et l’histoire des mouvements sociaux féministes s’intéressant au logement.
  • Réfléchir aux stratégies d’action actuelles pour défendre le droit au logement des femmes et débattre de pistes d’action futures.
  • Proposer des outils d’analyse et construire des partenariats (praticien.nes/chercheur.es) pour questionner et influencer les politiques publiques en vigueur.
  • Assurer la diffusion de résultats de recherche en français en produisant une littérature scientifique et grand public sur les thèmes du colloque.
  • Assurer la formation étudiante et la mise en valeur de recherches novatrices.

 

Le colloque est divisé autour de quatre principaux axes :

  1. État, gouvernance néolibérale et politiques publiques en matière d’habitation
  2. Le logement : des enjeux de territoire
  3. Le logement et les rapports économiques
  4. Le logement comme espace de pouvoir

 

Comité scientifique et organisateur du colloque:
Marie-Neige Laperrière, UQO
Marie-Eve Desroches, INRS
Anne Latendresse, UQAM
Nathalie Blais, UdeM
Marie-Christine Tremblay, UQAM
Katia Lemieux, UQAM