Conférence midi: Logement des femmes: lieux de violences et de résistances

Dans le cadre des 12 jours d’action contre la violence envers les femmes, nous vous invitons le vendredi 30 novembre à un midi conférence sur le logement des femmes comme lieu de violence et de résistances. La conférence débutera par des présentations et une discussion. Par la suite, vous serez invités à visiter l’exposition du Musée éphémère sur les violences sexuelles vécues par les femmes locataires et chambreuses.

L’événement se déroule au Café-bar le Tonik à l’Université du Québec en Outaouais (Pavillon Alexandre-Taché: 283, boulevard Alexandre-Taché) à compter de midi.

Pour voir l’intégral de la conférence

Entrevue vidéo avec Leilani Farha, rapporteuse spéciale de l’ONU sur le logement.

Pour voir la vidéo

Madame Farha dresse un état des lieux sur la situation des femmes et du logement au Candafa et dans le monde dans une perspective intersectionnelle. Par la suite, elle nous entretien sur la récente stratégie nationale sur le logement et de ses retombées pour les femmes et discute de différentes initiatives qui ont permis d’améliorer le logement des femmes au Canada et dans le monde.

Conceptualisation du harcèlement sexuel dans le logement: une recension des écrits

Pour la présentation powerpoint

Marie-Eve Desroches et des militantes du Centre d’éducation et d’action des femmes

Alors que le domicile devrait représenter la confiance et la sécurité, il peut, du jour au lendemain, devenir une importante source d’insécurité en étant un lieu où différentes formes de harcèlement et de violences sont vécues au quotidien. Comment conceptualiser ces violences? Cette communication présente une recension des écrits portant sur le harcèlement sexuel vécu dans le logement qui est perpétré par des personnes en position de pouvoir comme les propriétaires, gestionnaires d’immeubles et concierges. Bien que cet enjeu touche de nombreuses femmes à travers le monde, cette thématique demeure peu documentée par rapport à d’autres formes de harcèlement et violences sexuelles. Cette présentation aborde également comment au Québec le Centre d’éducation et d’action des femmes a saisi l’enjeu différemment et mobilisent l’éducation populaire pour porter la voix des survivantes et développement d’une responsabilité partagée face à ces violences.

1974.1 C.c.Q., un article efficace? Étude jurisprudentielle devant la Régie du logement

Marie-Neige Lapperière et Nathalie Blais, professeures de droit, département des sciences administratives, UQO

Pour la présentation powerpoint 

Cette conférence est centrée sur la présentation de résultats d’une recherche sur la jurisprudence produite par la Régie du logement à propos de l’article 1974.1 C.c.Q. Article adopté en 2006, il s’inscrit dans un projet gouvernemental visant à assurer l’égalité entre les femmes et les hommes. À cet égard, l’article 1974.1 C.c.Q. prévoit une nouvelle situation autorisant la rupture des baux résidentiels lorsque le logement ne représente plus un lieu sécuritaire, en raison de violences vécues par un.e locataire. Porteur d’un projet d’égalité et de lutte contre les violences, principalement à l’endroit des femmes, cette étude empirique a étudié et a analysé tous les cas entendus devant la Régie du logement depuis 2006 et qui concerne l’application de 1974.1. Cette analyse permet de remettre grandement en question l’efficacité de cet article, en raison des moyens trop limités et pourtant privilégiés par le législateur.

Exposition du Musée éphémère sur les violences sexuelles vécues par les femmes locataires et chambreuses

Ce musée créé par le Centre d’éducation et d’action des femmes est composé d’objets et de décors qui représentent l’enfer vécu par les survivantes. Au centre de cette exposition, il y a la parole des survivantes. C’est à partir de leurs témoignages que les œuvres collectives ont été construites par des militantes alliées. L’art est donc utilisé comme mode d’expression pour libérer la parole des survivantes. Jusqu’à maintenant, ce musée a faits des arrêts à Sherbrooke, Rimouski, Chateauguay, Granby, Montréal, Québec, Louiseville et Trois-Rivières.

20181109_affiche-page-001